Qu’est ce que l’Open Source ? Est-ce qu’un programme gratuit signifie qu’il est Open Source ? Peut-on faire confiance à l’Open Source ? Faisons le point !

Qu’est-ce qu’un programme Open Source ?

Lorsque vous concevez un programme informatique, vous avez le choix de la licence de votre programme, c’est-à-dire de comment vous souhaitez le rendre disponible.

Il y a pas mal d’options possibles, mais globalement, le premier choix est de savoir si vous voulez distribuer votre programme gratuitement ou non, et si vous acceptez que n’importe qui puisse y contribuer ou non. Mais ce n’est pas tout !

Pour faire de l’Open Source, il faut respecter quelques règles, que voici:

– Liberté d’exécuter un programme (le programme est exécutable gratuitement)

– Liberté d’étudier le programme et de le modifier (le code source est dit ouvert)

– Liberté de redistribuer le programme (pas forcément gratuitement : vous êtes libre)

– Liberté d’améliorer le programme.

 

C’est gratuit, donc c’est Open Source ?

Et ben … non ! Pas forcément. On l’a dit, un logiciel libre doit pouvoir être exécuté librement, par n’importe qui.

Donc nécessairement, un logiciel libre est gratuit. Mais certains peuvent vous faire payer l’installation du programme : soit vous le fait vous même, soit ils vous aident contre rémunération. En fait, c’est exactement ce que fait une agence de communication qui vous vend un site wordpress : WordPress est libre et gratuit. Vous pouvez donc l’installer gratuitement vous même, mais vous payez quelqu’un pour le faire pour vous, car cela n’est pas forcément facile et que vous n’êtes pas forcément connaisseur.

Par contre, la réciproque n’est pas vrai : un logiciel gratuit n’est pas forcément libre. Il y a beaucoup de logiciels qui sont gratuits, mais dont vous n’avez pas le droit de modifier son fonctionnement : vous n’avez pas accès aux sources. Beaucoup de logiciels fonctionnent comme ça, l’éditeur gagne de l’argent via un autre biais. Par exemple, Facebook : l’utilisation du service est gratuite pour tous. Mais vous ne pouvez pas modifier Facebook, le code source n’est pas libre ! Vous n’avez donc aucun moyen de savoir ce que fait Facebook de vos informations par exemple…

 

Pourquoi faire de l’Open Source ?

Beaucoup de développeurs pensent qu’il est important de s’entraider, d’échanger les bonnes pratiques et qu’on est meilleur à plusieurs que tous seul. Il y a donc deux visions de l’informatique actuellement :

– ceux qui pensent que tout doit être payant. Le développement a pris du temps, il est donc nécessaire de payer le développeur.

– ceux qui pensent que les programmes doivent être accessibles à tous, et que seulement le support doit être payant.

Il n’y a pas de bon ou de mauvais raisonnement, les deux se tiennent. Et bien souvent, un développeur choisira de rendre libre certaines parties de son code et d’autres non, suivant la pertinence qu’il trouve…

Mais l’Open Source, c’est sécurisé ?

Oui et non  ! Le problème de la sécurité est un faux débat. Il y a plein de logiciels « closed source » qui ne sont pas bien sécurisés (bonjour Windows ! ). En fait, c’est surtout à l’utilisateur de regarder d’où vient son programme. Est-ce que le logiciel que je veux installer est connu, bien réputé, soutenu par plusieurs développeurs différents ? Ce sont des questions qui peuvent vous aider à y voir plus clair.

L’avantage de l’Open Source, c’est que si vous vous y connaissez, vous pouvez vérifier « vous même » la sécurité du programme. Et que chaque proposition de modification sera soumise à un ensemble de personnes qui la valideront ou non. La communauté fait donc la force du système.

Après, rien n’est parfait : plus un programme est utilisé, plus il sera intéressant d’y trouver une faille. C’est donc normal qu’un Windows soit bien plus souvent attaqué qu’un MacOS, ça ne veut pas forcément dire que MacOS est parfait. Juste qu’il n’y a pas grande monde qui essaie de l’attaquer. De la même manière, WordPress est bien plus attaqué que Odoo par exemple, dû à sa popularité.

Alors l’Open Source, c’est bien ?

Ben oui ! Globalement, c’est très bien ! C’est un partage de savoir entre des personnes de bonnes intentions dans la majorité des cas. Cela n’est pas un gage de qualité, ni de fiabilité, mais de uniquement de liberté : vous êtes libre de faire ce que vous voulez du programme donné ! Même d’en faire quelque chose de mauvais…

 

Et chez Redfox ?

Chez Redfox, on priorise l’utilisation de programme Open Source. Cela nous permet de le modifier pour l’adapter à nos clients, de le retravailler, et de le maintenir si besoin. Les travaux que nous effectuons sont parfois en Open Source, pour en faire profiter la communauté, parfois en Closed Source (le plus souvent du temps pour protéger le client).

Laisser un commentaire